Préparation

Un voyage comme celui ci ne peux surtout pas s’improviser.

Et ne pas improviser ce trajet cela commence par :

  • S’informer
  • S’équiper
  • Se préparer : Visa, permis, entrainement

La prise d’informations.

L’organisation de ce voyage comporte de nombreux points, c’est pourquoi il est conseillé de s’y prendre de nombreux mois en avance.

Voici les principaux sites-blogs qui m’ont beaucoup aidé, sur les informations nécessaires a cette randonnée en elle-même :

. le site officiel de l’association du PCT : https://www.pcta.org (En Anglais)

. Le forum HFR site français de référence sur le PCT. Devenu très vite un site incontournable. : Rendez vous des francophones qui ont fait / le font / se préparent à faire le PCT. Un échange permanent d’informations et surtout des réponses a toutes vos questions.

. Les blogs des anciens PCTistes : Walking Olive, Viggo, Altrove, Plantigrade, Sans Horizon Fixe, Ragnorum, Ludo, Baptiste, ….

. Quelques vidéos résumant ce parcours : Partir Chercher Trouver4270 KmsHiking the USA – PCT 2019

. 2 blogs français (ou francophone) « toppisimes » pour ce qui est des tests de matériel : Les Trekkeurs Compulsifs et Grandeur Nature

.

En ce qui concerne l’équipement :

Difficile le choix de mon équipement de randonnée que je vais transporter le long de ces 4260 km sur le PCT. Celui qui ne va pas me quitter pendant ces 150 jours et 150 nuits.  C’est de loin le plus compliqué de la préparation, et qui va être en grande partie la clé de la réussite de mon périple.

Vu toutes les questions que l’on m’a posé sur le choix de mes chaussures, mon sac, comment faire léger etc etc je vais essayer d’être le plus clair possible. 

A vrai dire préparer son sac pour une randonnée en itinérance est une contradiction à part entière : tu dois en prendre le moins possible, mais au final cela se révèle être un casse tête sans nom. Une aide précieuse … les blogs et forums des ex – PCT’istes.

Ce qui en ressort : Au plus vous êtes légers, au plus vous pourrez porter de nourriture, au mieux vous vous sentirez et prendrez du plaisir à marcher, plus loin, plus vite (moins de nourriture et d’eau a porter). Cela entraine un cercle vertueux.

Chaque équipement fait débat inévitablement. Le choix définitif reste de toute façon un choix personnel.

.

Les BIG 5 : La base de l’équipement.

Les BIG 5 ce sont les 5 items les plus importants du randonneur.

  • Le sac a dos
  • La tente
  • Le duvet
  • Le matelas
  • Les chaussures

Ces éléments doivent être adapté au trek : légèreté, robustesse, sécurité.

De ces 5 éléments dépends en grande partie la réussite de ce projet.

Premier des ces 5 éléments de base : Le sac a dos. Après avoir passé de nombreuses heures a rechercher la perle rare mon choix s’est porté sur le modèle OSPREY Levity 60. Ce sac (presque..) ultra léger pèse 870 grammes. Je l’ai porté l’année dernière sur le Chemin de Stevenson avec un poids oscillant entre 12 et 13 kg (eau et nourriture compris). Je n’ai pratiquement pas ressenti le poids du sac. Je vais a présent le tester au delà de ses limites de charge pour pour me mettre en condition « Sierra Nevada » ou je risque de porter entre 15 et 18 kg

Osprey Levity 60
.

Deuxième élément de la base : La tente. De très nombreux modèles existent. Mon choix s’est porté sur l’Acces II de MSR. Assez légère (1650 gr), autoportante, double toit et une surface intérieure de 2,53 m² pour ne pas être trop a l’étroit et garder dans la tente, le sac a dos, les battons, les chaussures.

Légère, solide, autoportante, 4 saisons

.

Troisième élément de la base : Le duvet. Ce duvet a bon un bon ratio chaleur/poids. Sa température de confort est proche de 0°c et -6°c aux limites du confort. Son poids/810g.

Panyam 450

.

Quatrième élément de la base : Le matelas. Le tapis de sol NeoAir XTherm est le plus chaud de la gamme Thermarest NeoAir. R-Value de de 5,7 (ratio d’isolation entre le sol et le duvet) soit un usage jusqu’à -20 °C. Le seul défaut de ce matelas est d’être assez bruyant. Mais en prévision des 150 nuits de bivouac prévues c’est un matelas confortable.

.

NeoAir XTherm
.

Le Cinquième élément 🙂 : Les chaussures. Attention.. ça pique les yeux. On reste toujours dans le « flashy » pour la gamme de couleurs proposées par la marque Mizuno.

Par contre pour ce qui est du confort, c’est le top. Très bon amorti, bonne accroche même par terrain humide, très légère et elles sèchent vite, assez large au niveau des orteils. Non, je n’utilise pas des chaussures « Tiges hautes ».

Ce type de chaussures de trail conviens plus a mon style de marche et a ma cheville. Et puis après une traversée de rivière, pour faire sécher une paire de chaussures de randonnée classique.. c’est très compliqué et trop long.

Mizuno Wave Daichi
.

.

.

Le reste de l’équipement :

Détail disponible ici. . . . Attention au poids de base du sac a dos !

.

Message de mon sac a dos…

.

Pour se préparer : Visas, permis, divers, entrainement

Pour se retrouver a CAMPO et de marcher sur le PCT, il y a beaucoup d’éléments préparer !

Dans un premier temps … avoir du temps pour réaliser cette randonnée : congés, congés sans solde, démission, retraite, gagner au loto, etc…   

Ensuite, il faut obtenir son permis de randonner !  Ce permis est gratuit. Il est disponible sur le site officiel du PCT. Votre permis vous autorise à prendre la route à une date bien précise. Respecter cette date est primordial pour la vie du trail. En effet le désert est très fragile et trop de passage au même endroit en si peu de temps détruit durablement l’écosystème sur lequel le chemin passe.  Il a pour but non seulement de recenser le nombre de personnes qui participent à l’aventure, mais aussi régule le trafic quotidien, évite les sites de campement bondés. Actuellement, 50 permis/jour sont octroyés sur une période de 3 mois (1er Mars au 31 Mai). Ce qui donne tout de même 4600 hikers sur le PCT cette année.

En parallèle, demander son visa pour les États-Unis. Pour séjourner plus de 90 jours aux États-Unis, il est donc impératif d’avoir un visa de 6 mois.

Ces deux documents obtenus, on peut passer à la suite de cette préparation :

  • acheter les billets d’avions… enfin le billet aller pour l’instant. Je ne sais pas a quelle date je finirais cette très longue marche.
  • obtenir le visa canadien (oui, il faut aussi un visa pour le Canada car on arrive… à pied ! C’est un visa spécial PCT) .
  • obtenir le permis de faire du feu en Californie (pour se préparer à manger, pas pour incendier la forêt)
  • s’équiper (liste de matériel décrite un peu plus haut dans cet article)
  • Une carte bancaire valide pendant le voyage et qui minimise les frais sur place. moi j’ai choisi la carte « Orange Bank Premium » pour tous les services quelle m’apportera lors de ce voyage.
  • Prendre une assurance – Les frais médicaux peuvent être exorbitants aux états unis.
  • Échanger avec d’anciens PCTistes : Voir les liens en début de cet article. Une mine de renseignements pertinents parce que « vécus ».
  • Préparer/connaitre les points de ravitaillement (nourriture, eau, …),
  • Préparation physique, au moins quelques randos avec sac à dos sur quelques jours.

3 réflexions sur “ Préparation ”

  • 14 mars 2020 à 19 h 38 min
    Permalink

    Admiring the time and energy you put into your site and detailed information you provide.
    It’s great to come across a blog every once in a while that isn’t the
    same old rehashed information. Excellent read! I’ve saved your site and I’m adding your RSS feeds to my Google account.

    Réponse
  • 14 août 2020 à 11 h 16 min
    Permalink

    Thank you for yours messages. I would do the PCT in 2022 (2121 … complicated)
    I will post the address of my new blog very quickly.

    Réponse

Répondre à best cbd Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.