Blog

Pourquoi ce blog sur le PCT ?

Il en existe de très nombreux, excellents, drôles, de qualité, en français, dans d’autres langues européennes surtout en anglais. Tous ces sites racontent une histoire, une histoire personnelle, les rencontres sur le chemin, une façon d’appréhender cette aventure et ce que ressent son auteur au fil de sa progression.

La communauté des « thru-hikers » a son propre jargon. Pour vous aidez a décoder certains messages, certains commentaires, voici un petit lexique (non exhaustif) des termes et acronymes utilisés couramment sur le PCT.

.

.

BASE-WEIGHT : Le poids de base de votre sac à dos, sans nourriture, eau ni autres consommables.

BEAR CANISTER ( la boîte à ours ) : Stockage et protection des aliments et de tout ce qui a une odeur attrayante pour un ours (popote, articles de toilette, crème solaire, dentifrice …). C’est un récipient plastique volumineux, très solide(supposé indestructible) et transportable. Il est obligatoire sur plusieurs sections du PCT. Au moment du bivouac, il doit être placé à distance de la tente. La «bear canister» fait aussi office de tabouret.

La fameuse boite a ours

BONUS MILES: Il s’agit de tous les miles supplémentaires (hors trajet officiel du PCT) , qui devront être parcourus pour rejoindre un point de réapprovisionnement, bureau de poste, hébergement, source d’eau, terrain pour camper… Mais aussi les détours (en cas d’incendies) et les erreurs de navigation.

BOINK: (verbe) Manquer d’énergie du fait d’une consommation  insuffisante de calories.

BOUNCE BOX : Un colis de ravitaillement/d’équipement que vous pouvez vous envoyer par la Poste tout au long de votre parcours (littéralement la « boite rebond »). Un colis non ouvert peut être réexpédié gratuitement autant de fois qu’on le souhaite. Si vous ouvrez votre bounce box pour y prendre ce qui était dedans (nourriture, matériel, vêtements) vous devez à nouveau payer les frais d’expéditions pour l’envoyer vers l’étape suivante.

CAMEL UP: Boire un maximum d’eau lorsqu’on se trouve à une source. Outre l’hydratation, c’est aussi une manière de réduire le volume d’eau à transporter.

CAMPGROUND : Sites aménagés, un peu l’équivalent des campings en Europe, mais souvent en pleine nature, sans clôture. En général il y a un ou plusieurs points d’eau courante, des alimentations électriques, et il y a des aires réservées aux tentes et d’autres réservées aux camping cars. En général l’accès à un campground est payant si on veut y passer la nuit. Le ravitaillement en eau est gratuit pour les hikers qui ne font que passer.

CAT HOLE :  C’est le trou que vous creusez pour assouvir et enterrer … un gros besoin naturel. Il est recommandé de faire ce «trou de chat» profond de 15-20 cm et le plus loin possible (200 m) du sentier et de toute source d’eau..

COWBOY CAMPING: Dormir à la belle étoile. Sans abri (sans tente ni tarp). .

Cowboy Camping

DAY HIKER: Randonneur à la journée (promeneur) avec lequel le thru-hiker n’aime pas être confondu.

DRY CAMPING: Camper sans source d’eau à proximité. Ce qui n’est pas l’habitude des randonneurs qui recherchent plutôt la proximité d’un point d’eau pour la nuit. Il faut donc prévoir les réserves d’eau nécessaires pour boire, faire sa cuisine et faire sa toilette au campement, ainsi que pour boire le lendemain avant le premier point d’eau Toutefois dans les zones à ours, les randonneurs dînent à proximité d’une source d’eau, puis poursuivent leur randonnée quelques heures après.

FIRE REPORT : Document qui indique les feux de forêt en cours, ainsi que les éventuelles fermetures du chemin qui en découlent.

FLIP FLOP: Tactique consistant à effectuer une partie du PCT puis de sauter une section dans l’intention d’y revenir plus tard. Par exemple, dans une année très neigeuse, un randonneur peut sauter la Sierra (en juin), terminer le reste du PCT, puis revenir dans la Sierra en Août, dans des conditions plus favorables.

GIARDA: Parasite intestinal qui provoque des crampes d’estomac, une diarrhée chronique, des nausées et tous les autres désagréments associés. Il est transmis par contamination de l’eau via les matières fécales. D’où l’incitation à la philosophie du LNT et l’usage quasi systématique d’un filtre à eau.

GLISSADING: Pratique de glisser (sur les fesses) sur une pente neigeuse pour gagner du temps à la descente.

HERD (ou le troupeau) : Autrement dit la « bulle » de randonneurs qui partent ensemble et en même temps sur le PCT.  Être devant le « Herd » est un gage de tranquillité, être derrière présente l’avantage de hikers boxes généreuses boîtes de bien garnies. En général, ceux qui font un « PCT Social » restent toujours dans la « bulle »

HIKER BOX: Boîte où les randonneurs laissent leur surplus d’aliments ou de matériels non utilisés, à la disposition d’autres randonneurs. On trouve plein de hiker boxes le long du PCT dans les lieux d’approvisionnement.

HIKER FUNK: C’est l’odeur caractéristique nauséabonde du thru_hiker résultant du manque d’hygiène chronique sur le PCT (transpiration, peu de vêtements de rechange, rareté des douches et des lessives).

HIKER HUNGER (Faim du randonneur). Les apports caloriques sont insuffisants pour marcher 35 à 40 kilomètres par jour, monter et descendre des dénivelés. Avec le poids à transporter, le corps est sollicité et provoque une faim insatiable (La préoccupation et le sujet de discussion principal pour les randonneurs du PCT).

HIKER MIDNIGHT: « Le minuit du randonneur » c’est 21h00. Après une journée de marche et le repas du soir, s’effondrer de sommeil vers 21h00 est très habituel. Ce qui garantit un réveil à l’aube pour partir tôt.

HIKER TRASH: Terme utilisé pour décrire les conséquences de la vie sauvage des hikers en terme d’apparence et d’hygiène (En mode clodos…)

HYOH (Hike Your Own Hike): « Marche ton propre chemin » C’est une devise qui rappelle que le PCT est une expérience très personnelle, très intime, et que chacun est libre de la vivre comme il l’entend. Chacun va à son propre rythme et vit son aventure à sa façon. Ce qui incite à respecter sans juger le choix d’équipement, de la nourriture, des allures de marche, …

JMT: Le très célèbre sentier John Muir Trail se confond avec le PCT sur près de 200 milles / 322 km dans la Sierra. Les randonneurs JMT se dirigent généralement vers le sud, tandis que la plupart des randonneurs du PCT se dirigent vers le nord.

LNT (Leave No Trace) :  Ne laisser aucune trace de son passage.

MAIL DROP: Un moyen par lequel les hikers se réapprovisionnent en nourriture et en équipement. Les colis sont envoyés aux bureaux de poste dans les villes en proximité du PCT où ils sont gardés en attente d’être récupérés.

NOBO : Thru-hiker qui randonne en direction du nord dans le sens Mexique – Canada.

C’est encore loin le Canada ?

NERO (Near zéro = presque zéro). Un jour où vous ne parcourez que quelques kilomètres pour arriver en ville, dévorer un repas, se réapprovisionner, faire une lessive, prendre éventuellement une douche avant de reprendre le chemin en fin de journée.

POSTHOLING: Le terme est utilisé lorsque les jambes s’enfoncent profondément dans la neige, rendant la marche pénible et dangereuse (on ignore la profondeur et ce qu’il y a sous la surface) Le postholing est redouté par les hikers dans la Sierra, d’où le choix de se déplacer en tout début de journée lorsque la surface de la neige est encore gelée.

RAY DAY: 15 juin. En année de neige moyenne dans la Sierra Nevada, Ray Day est la date repère pour partir de Kennedy Meadows et traverser la Sierra en direction du Canada. (référence à Ray Jardine, auteur du Manuel du randonneur du PCT).

RESUPPLY (réapprovisionnement): Consiste à s’éloigner du PCT pour chercher de la nourriture, de l’électricité et un peu de confort.

SECTION HIKER: Randonneur qui ne parcourt qu’une partie (ou une section) du PCT.

SOBO : Thru-hiker qui randonne en direction du sud dans le sens Canada – Mexique

STEALTH CAMPING: Désigne le fait de camper discrètement sur un terrain privé sans l’autorisation du propriétaire.

SUN CUPS: Désigne les poches d’eau qui, à la fonte des neiges, se forment à la surface et se réchauffent au soleil. La surface qui en résulte est difficile à traverser (risques de postholing).

THRU-HIKER : Il s’agit d’un randonneur effectuant en une seule fois une longue randonnée de plusieurs milliers de km .

TP: Abréviation de papier toilette = PQ. Le code LNT exige un usage écologique du TP.

TRAIL ANGEL : Une personne qui aide les randonneurs sans rien attendre en retour en offrant le gite, transport, ou attend au bord du chemin avec un peu de nourriture et de boissons >> sodas, bières, hamburgers, hot-dogs.

TRAIL FAMILY : Groupe de randonneurs qui unissent leurs efforts et deviennent très proches grâce à leurs expériences communes le long du PCT.

TRAIL LEGS: Après 4 à 5 semaines de marche, les jambes s’habituent aux longues journées épuisantes et deviennent plus résistantes, ce qui permet d’augmenter les distances et la cadence.

TRAIL MAGIC: tout acte de générosité envers les randonneurs. Ces actes gratuits sont magiques, car ils semblent se produire au bon moment ou au bon endroit: une cache d’eau dans le désert, une glacière pleine de sodas et de bière en haut d’une côte, un barbecue le midi offrant des burgers, un transport vers la ville un jour de pluie, etc…

Trail Magic par un Trail Angel

TRAIL NAME: Surnom qui vous est donné par d’autres randonneurs et reflète votre personnalité, votre apparence, votre style, vos habitudes ou un événement qui vous est arrivé. Ce surnom est davantage utilisé que le prénom

TRAIL REGISTER: journal de bord, morceau de papier ou autre objet utilisé pour informer et recueillir les impressions des hikers franchissant un point situé sur le PCT.

TRIPLE CROWN: la « triple couronne » est un titre informel décerné à ceux qui parcourent les trois principaux sentiers de grande randonnée des États-Unis; Le sentier des Appalaches (AT), le sentier Pacific Crest (PCT) et le sentier Continental Divide (CDT). Environ 500 personnes seulement ont accompli cet exploit d’endurance.

ULTRA-LIGHT HIKER: Un adepte de la marche Ultra Légère (MUL) dont le poids de base de l’équipement est inférieur à 10lbs (4,54kg).

VORTEX: tout ce qui est plaisant en dehors du PCT et qui est une tentation de pause prolongée ou d’abandon pour le thru-hiker.

WATER CACHE: récipients (bidons, bouteilles) mis gracieusement à disposition des randonneurs et stockés à un endroit du chemin où les sources d’eau sont rares.

Water Cache et Trail Angel

YOGI: acte consistant à solliciter intelligemment et obtenir de la nourriture, des boissons, du transport ou de l’aide.

ZERO: jour entier de repos (zéro kilomètre parcouru). Certains zéros sont planifiés, d’autres sont imposés au hiker en raison d’une blessure ou de l’épuisement.

Une réflexion sur “ Blog ”

  • 13 février 2020 à 6 h 20 min
    Permalink

    Oh la la … Heureusement qu’il y a le lexique pour comprendre ce que tu vas vivre . Te connaissant tu seras fin prêt le jour J . Merci de me donner la possibilité de voyager depuis mon canapé 😎😎

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.